Le Stress Maternel

 

« Je suis fatiguée »

Je le dis si souvent cette phrase que je me demande si parfois je n'exagère pas un peu, est-ce bien de la vraie fatigue ou pas (?), tellement c'est devenue pour moi une habitude de le dire…

Parfois je le sais car je suis fatiguée et courbaturée, et parfois suivie d'un mal de tête terrible.

 

Mais depuis que j'ai lu ce livre « La fatigue émotionnelle et physique des mères » de Violaine Guéritault, tout devient clair dans ma tête : être mère, c'est beaucoup de bonheur mais aussi c'est vivre beaucoup de situations stressantes car notre quotidien est rythmée par les besoins, l'évolution de nos chers chérubins (nuits, couches, maladies, jeux, sorties, rangement, etc).

Tout cela demande beaucoup d'énergie surtout lorsque nous nous retrouvons seule à gérer ce petit monde ! Je comprends mieux mon cheminement émotionnel dans mon passé et je réalise que j'étais totalement dans l'erreur. Je n'ai pas fait de dépression post-natale à la naissance de ma fille cadette (d'ailleurs en lisant les articles parlant de la dépression post-natale, je n'ai pas les symptômes – j'avais juste besoin de cette excuse pour excuser mon mal-être, mon manque de pêche), j'ai  plutôt vécue un burn-out maternel !

 

Bien sûr, c'est connu qu'une mère au foyer ne peut pas être stressée puisqu'elle reste à la maison, à s'occuper de ses enfants et ne fait rien de ses journées. C'est ce que pense ex-Monsieur, et définit ma vie à ses côtés : une vie de princesse !

 

Voyons voir cette vie de princesse :

 

Je n'avais pas le droit d'être fatiguée, d'être irritée, de crier sur les filles, de me plaindre, d'être au bout du rouleau puisque je n'ai pas une activité professionnelle (et pourtant ce n'est pas faute d'avoir essayé d'en avoir !). Ex-Monsieur se mit à me comparer avec d'autres femmes de militaires qui ont plus de deux enfants et ont un travail à côté, elles s'en sortent ! Alors pourquoi me plaindre ?

L'angoisse commence à m'habiter à l'idée que je sois une mauvaise mère : Ne suis-je pas assez dévouée ? Je ne donne pas assez c'est cela ? Que veux-il de plus de moi ?

 

Je savais ce que j'attendais de mon époux, un soutien au quotidien et d'encouragement dans le partage des responsabilités mais il en était rien…!!!

Je donnais donnais sans recevoir en retour, je n'avais aucune reconnaissance. Le voilà de retour à la maison, Ex-Monsieur, ne peut-il pas prendre la relève ? Celui-ci me reproche de lui refiler les enfants, de vouloir m'en débarrasser dont le but de me venger de lui car je lui en veux d'avoir été absent si longtemps. Ah voyez comme il est bien loin de comprendre mon état émotionnel ! Ce sont aussi ses enfants, il peut s'en occuper non ?! Il était inutile de discuter de cela car cela finissait en dispute et en pleurs. Je ne pouvais pas compter sur lui, j'avais l'impression de m'occuper d'un troisième enfant, le divorce était inévitable.

 

Ex-Monsieur ne ratait pas une occasion de s'acharner sur moi en me rappelant ma vraie Valeur : j'étais de la merde, tout ce que je faisais était de la merde, jusqu'au jour où je ne pouvais plus fuir ses mots dévalorisantes, mes premières crises d'angoisses se sont donc manifestées !! Je me sentais effectivement vidée, utilisée et usée par ma famille, j'étais la bonne-esclave.

 

Ouf tout cela fait partie de mon passé !!!

Je remercie de tout coeur les personnes qui m'ont aidé à sortir de cet enfer mais c'est que j'étais prête à vouloir me sortir de là.

 

Aujourd'hui, je suis heureuse qu'avec le divorce, les filles ont enfin des moments privilégiés avec leur père.

Aujourd'hui, je retrouve petit à petit ma Valeur, et je me sens si Riche lorsque je vois tous les films et photos que j'ai prise de mes filles depuis leur naissance, j'étais présente pour elles, je connais l'histoire de chacune de leur petite blessure et joie. J'ai fait de mon mieux. Nous faisons tous de notre mieux :)

 

Je me sens tellement légère maintenant en sachant que je ne suis pas seule à ressentir et éprouver cette fatigue émotionnelle et physique !

 

Je pense que ce livre fera un très beau cadeau pour la fête des mères :)


 

 Aujourd'hui, lorsque je suis fatiguée, je ne me culpabilise plus car je suis soutenue et encouragée par ma petite famille.

Les voilà grandes mes filles et autonomes, je peux compter sur elles et mon compagnon.

Je me sens remplie d'Amour.



 

 

Je suis en train de lire le manga « Crayon Shin-chan » et je visionne également certains épisodes :

 

C'est l'histoire d'un petit garçon de 5 ans qui ne cesse de faire des bêtises, l'imprévisibilité est constamment présente dans ce manga.

Je trouve que ce manga illustre bien le stress qu'éprouve une mère, surtout que ce petit garçon a un caractère particulier et n'arrête pas de m'étonner car il trouve mille et une façon pour rendre folle sa pauvre mère hihi !

 

Je passe un bon moment :)

 

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    Marsha Maffei (dimanche, 22 janvier 2017 21:09)


    Keep on working, great job!

 

Les images ne sont pas libres de droits. Vous pouvez utiliser les images en écrivant à l'auteure ou pour d'autres demandes et questions.

Partagez mon site

Vous pouvez me suivre sur Facebook : Phg Hong-Gi

  • La Magie d'Un Autre Monde est un monde crée par moi et "Tecomteh". Je vous invite à le découvrir par ici en ligne chez Webcomics.